Archives du blog

Quand on a 17 ans, d’André Téchiné

Note : 4/5  Voici donc le nouveau film d’André Téchiné, sorti sans grande vague, qui a été présenté à la dernière Berlinale de laquelle il est reparti bredouille. Cet oubli est bien dommage car le film mérite vraiment le coup d’œil.

Tagged with: , , ,
Publié dans À L'AFFICHE, Mars, Uncategorized

The Assassin, de Hou Hsiao Hsien

Note : 5/5  À L’ENCRE DE FILM Premier film de Hou Hsiao Hsien depuis huit ans, première incursion du grand maître taïwanais dans le genre du film de sabre et d’arts martiaux chinois, le wu xia pian, The Assassin constitue le

Tagged with: , , ,
Publié dans À L'AFFICHE, Mars, Uncategorized

Dear White People, de Justin Simien

Note : 1/5  Le jeune réalisateur américain Justin Simien avait trouvé un sujet fort intéressant sur lequel construire son premier long métrage, à savoir le racisme que nous trouvons encore dans les différents foyers des grandes universités américaines et la question

Tagged with: , , , ,
Publié dans À L'AFFICHE, Mars

Still Alice, de Richard Glatzer et Wash Westmoreland

Note : 4,5/5  Pour André. Que reste-t-il de la vie quand on n’est simplement plus ? Perdre ses mots, ses repères, ses souvenirs, c’est perdre son identité, ce n’est plus qu’être un corps, vide, ce n’est plus qu’être un animal,

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans À L'AFFICHE, Mars

Big Eyes, de Tim Burton

Note : 5/5  Peut-on parler de la mort d’un réalisateur qui est somme toute encore bien vivant ? J’ai longtemps pensé que Tim Burton ne piquerait plus ma curiosité. Après Big Fish (2003), je ne vois dans sa filmographie que

Tagged with: , , , , ,
Publié dans À L'AFFICHE, Mars

White Shadow, de Noaz Deshe

Note : 3,5/5  Il y a des images que l’on n’oublie jamais, qui restent fixées dans une zone lointaine de notre cervelet. Celles de White Shadow ont trouvé facilement leur place à coté de nombreuses autres qui tiraillent quotidiennement nos rêves,

Tagged with: , , ,
Publié dans À L'AFFICHE, Mars

Inherent Vice, de Paul Thomas Anderson

Note : 4/5  L’adaptation du roman de Thomas Pynchon, Inherent Vice, narrant les aventures de Doc Sportello, détective privé issu de la mouvance hippie du Los Angeles des années 60, n’est pas chose simple. Difficile en effet de rendre compte de

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans À L'AFFICHE, Mars

Suivez-nous sur Twitter
Archives
Paperblog