Archives du blog

La représentation de l’adolescence au cinéma : présentation

Clark, Klapisch, Gondry, Coppola, Korine, Ray, Pialat, Rohmer, Lumet, Loach, Kelly, Mallick, Godard, Truffaut, Dolan, Sattouf, Van Sant, Kechiche, Skolimowski, Pinoteau, Roddam, Craven, Anderson, Waters… pour ne citer qu’eux. Tous ont en commun une caractéristique, celle de s’être intéressés à

Tagged with: , , , ,
Publié dans 5 - La représentation de l'adolescence au cinéma, LE SUJET DU MOIS

Adolescence et Nouvelle Vague

« L’adolescence ne laisse un bon souvenir qu’aux adultes ayant mauvaise mémoire » François Truffaut Commençons par un rappel instructif : le terme « Nouvelle Vague », apparu sous la plume de Françoise Giroud en 1957, qualifie d’abord une nouvelle jeunesse aux aspirations bien

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans 5 - La représentation de l'adolescence au cinéma, LE SUJET DU MOIS

Deep End, de Jerzy Skolimowsky

Les névroses amoureuses de la jeunesse En anglais, « Deep End » désigne en premier lieu la zone la plus profonde d’une piscine, celle où l’on ne peut avoir pied. La référence se fait aussi à l’expression to be thrown in at

Tagged with: , , , , ,
Publié dans 5 - La représentation de l'adolescence au cinéma, LE SUJET DU MOIS

À nos Amours, de Maurice Pialat

Comment passe-t-on de l’innocence de l’enfance à la responsabilité de l’âge adulte ? D’un moment de la vie à l’autre, il y a cette période difficile à définir, qu’on appelle – faute de mieux – l’adolescence. Les grands récits qui

Tagged with: , , , , ,
Publié dans 5 - La représentation de l'adolescence au cinéma, LE SUJET DU MOIS

Naissance des Pieuvres, de Céline Sciamma

Pour un sujet sur l’adolescence, il semblait essentiel de rappeler à notre souvenir le premier film d’une jeune réalisatrice, alors à peine sortie de la Femis. Naissance des Pieuvres, réalisé en 2007, par Céline Sciamma reste certainement, plus de sept

Tagged with: , , , , ,
Publié dans 5 - La représentation de l'adolescence au cinéma, LE SUJET DU MOIS

J’ai tué ma mère, de Xavier Dolan

J’ai tué ma mère est le premier long métrage du jeune réalisateur canadien Xavier Dolan. Celui-ci s’est rapidement fait remarquer lors de la présentation de son film à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes en 2009 et il

Tagged with: , , , , ,
Publié dans 5 - La représentation de l'adolescence au cinéma, LE SUJET DU MOIS

Suivez-nous sur Twitter
Archives
Paperblog