Les Moomins sur la Riviera, de Xavier Picard

Note : 4/5 

Les Moomins sont des personnages de comic strips inventés par l’illustratrice finlandaise Tove Jannson. Ressemblant à des hippopotames et dotés de qualités humaines, Mamma, Pappa et Moomin composent une famille dont les principales qualités sont la gentillesse et l’harmonie de leur vie avec la nature. Peu connus des nouvelles générations, Xavier Picard les remet au goût du jour grâce à son adaptation en film d’animation. 

© Gebeka Films

© Gebeka Films

Dans la vallée des Moomins, là où la nature préserve son autorité, les protagonistes mènent une vie tranquille jusqu’au jour où la venue de pirates entraîne un enchaînement inattendu d’actions : les moomins débarquent sur la Côte d’Azur, où le luxe règne de toute part. 

Un film d’animation pour enfants

Aucun doute là-dessus, Les Moomins sur la Riviera sait à quel public il s’adresse. La vie dans la vallée des Moomins est une vie simple, faite de bric et de broc, de jeux, loin des considérations du monde contemporain. L’univers est idyllique et presque féérique. L’action se focalise sur les enfants : Moomin et sa petite amie, Snorkmaiden. Comment vont-ils réagir à l’abord d’une vie dont ils ne connaissent rien ? Moomin se contente de peu tandis que Snorkmaiden rêve à la vie de princesse, aux belles robes, aux bijoux, aux bals. 

L’animation est très réussie et offre aux spectateurs des paysages foisonnant de couleurs, de détails, grâce à un dessin subtil et précis. L’esthétique est parfaitement cohérente avec la narration, illustrant tour à tour le rêve et la confrontation à un monde inconnu, plus sombre parfois. 

Les Moomins sur la Riviera c’est avant tout le récit d’une aventure ; l’aventure par le voyage en bateau, l’aventure comme initiation des personnages. Le film se dessine comme un apprentissage, et c’est l’enfant qui est au coeur de l’histoire. 

© Gebeka Films

© Gebeka Films

Un univers fabuliste

Xavier Picard réalise une fable moderne et modeste. Comme chez La Fontaine, les personnages sont proches des humains, en dépit de leur apparence animale. 

Le récit met en exergue une série de valeurs. La plus importante est certainement la place qu’occupe la nature. Le message écologique est toujours en second plan mais il est tenu du début jusqu’à la fin. De plus, la famille occupe également une part importante des Moomins sur la Riviera. Les liens qui unissent les personnages sont mis à rude épreuve, mais ce qui en ressort, c’est une unité presque infaillible. 

Finalement, Xavier Picard, avec son adaptation des comics strips de Tove Jansson, livre une moralité, à la manière d’une fable. Cette moralité, considérée sous l’angle de la cible du film, interroge la vie en société de nos jours ainsi que le rapport aux priorités et aux apparences. 

© Gebeka Films

© Gebeka Films

Les Moomins sur la Riviera plaira sans nul doute aux plus jeunes, sachant les faire rire et les rendre attentifs, ne serait-ce que pendant plus d’une heure, à ce qui compte véritablement le plus pour les personnages et par identification pour eux. 

Jean-Baptiste Colas-Gillot

Film en salles depuis le 04 février 2015

Publicités
Tagged with: , , ,
Publié dans À L'AFFICHE, Février 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivez-nous sur Twitter
Archives
Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :